Nous venons ici vous confirmer et après une consultation écrite  des Directions des établissements SOCREDO, BANQUE DE TAHITI et BANQUE DE POLYNESIE,  qu’il est entendu que les chèques remplis par une machine de caisse, n’obligent pas à faire porter la mention du montant EN LETTRE.

En conséquence, il n’y a aucune disposition particulière à attendre de l’Editeur EVERYS qui est déjà conforme à ces modalités nationales désormais appliquées en Polynésie française.  En cas de rejet et pour ce motif d’absence du montant exprimé en LETTRE, à la demande de l’IEOM nous vous invitons à immédiatement nous en informer pour rappel aux règles à qui de droit.

Demeurant à votre écoute et principalement sur abrillet@idt.pf