Acteur économique historique et incontournable de la Nouvelle-Calédonie notamment dans l’Alimentaire et le Retails, l’histoire de groupe Ballande et d’Innovative digital Technologies (IDT) commence en 2008 lorsque la direction générale néo-calédonienne confit à IDT la refonte informatique de sa filiale polynésienne SIPAC. S’en suivra en 2010 une nouvelle mission pour participer à la transformation digitale des sociétés en Nouvelle-Calédonie telles que la SERDIS (grossiste alimentaire) et Ballande SAS et ses enseignes de Retails (Foir’fouille, Styleco, Thiriet, Sport NC, La maison Ballande, Decathlon, la Halle …).

Un contrat conséquent et initialement de plus de 60 millions XPF, avec des réalisations et des mises en place innovantes pour l’époque ; Prises de commande Client sur Tablet PC avec communication 4G pour immédiate prise en compte en préparation de livraison et facturation à la société, frontal de caisses tactiles en architecture sécurisée 3 tiers, pilotage WEB en temps réel sur les paniers moyens, etc.

En 2014 pour répondre le mieux possible à un développement économique en province Nord à Kone, IDT participe au lancement de VKP, nouveau point de vente multi-enseignes, et déploie son frontal de caisse ID-TPV mutualisé pour l’occasion, mais avec une capacité à dispatcher les articles vendus dans les chaines de gestion de chaque enseigne. On parle alors d’un « split du ticket de caisse », en CA et quantité.

En outre, motivé par le souhait de se prémunir d’un arrêt d’activité des ventes aux caisses de chaque magasin en cas de panne du serveur central, l’architecture 3 tiers (caisses-central de caisse-backoffice) garantie une parfaite continuité d’activité avec une synchronisation automatique de chacun des éléments en cas d’indisponibilité de l’un des trois pendant une durée.

Et c’est bien malencontreusement que ce système de PRA (Plan de reprise d’Activité) sera mis en situation réelle en février 2016 avec l’incendie complet des bâtiments de la SERDIS qui abritait le service informatique du groupe. S’il fallut 4 jours pour que les liaisons de télécommunications soient rétablies sur le serveur Backup physiquement distant de la SERDIS, dans le même temps toutes les enseignes poursuivaient leurs activités commerciales comme si de rien n’était. Une fois le backoffice à nouveau opérationnel, l’ensemble se resynchronisa parfaitement et permis le constat de l’absence de toute perte de chiffre d’affaire et une mise à jour des stocks consommés, sur la période des 4 jours.

Aujourd’hui, toute l’activité d’IDT au sein du groupe Ballande est directement pilotée depuis Tahiti par les équipes d’IDT. Une preuve de plus s’il en était besoin que le numérique sait gommer les distances, à condition que cela s’associe à une bonne organisation et confiance mutuelle, ce qui permet alors de parfaitement répondre avec Professionnalisme à un client exigeant.